Quel type de cuisson adopter pour conserver les nutriments ?

Les différentes cuissons pour la préparation de vos repas

Choisir de faire la cuisine pour manger plus sain et équilibré, est une très bonne idée. Cependant, il est important de prendre en compte la manière dont les aliments sont cuisinés, car elle a un impact sur leur apport nutritionnel. En particulier, à cause du fait que de nombreuses vitamines sont sensibles à une température élevée, ou à une exposition à l’air. Il est donc essentiel d’adopter le bon type de cuisson pour espérer conserver la teneur en nutriment de la nourriture.

manger-sainement
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading ... Loading ...


La chaleur de la cuisson détruit les nutriments des aliments

De nombreuses études ont rapporté que la chaleur peut altérer ou détruire 15 à 20 % de quelques nutriments essentiels contenus dans les légumes. Il s’agit surtout de la vitamine C, du potassium et de l’acide folique ou vitamine B9. Si vous comptez cuisiner, vous devez savoir que certaines méthodes de préparation peuvent ne pas convenir et qu’il est parfois préférable de manger certains aliments crus.
De cette manière, certains aliments ayant la capacité de capter ou bruler les graisses conservent toute leur valeur nutritionnelle. Néanmoins, d’autres études suggèrent qu’il y a des aliments pour qui, la cuisson est bénéfique. Par exemple, dans le cas des carottes, des épinards et des tomates, la chaleur facilite la libération d’antioxydants, ainsi que leur absorption par le corps.

La cuisson au four à micro-ondes

Pour beaucoup, le recours au four à micro-ondes serait la méthode de cuisson la plus saine. Parce qu’elle est très rapide, ce qui implique une destruction minimale des éléments nutritifs. En fait, les ondes radio émises font cuire la nourriture depuis l’intérieur, en agitant les molécules qu’elle contient et générant ainsi de la chaleur.
Il est à noter que cette façon de cuisiner a tendance à rendre les aliments secs. Un désagrément qu’il est facilement possible d’éviter en aspergeant la nourriture d’un peu d’eau avant de la cuire. Dans tous les cas, la durée de cuisson très courte est sans doute l’un des meilleurs moyens pour préserver les nutriments des légumes. De plus, il est possible de cuire presque tous les aliments grâce au four à micro-ondes, des légumes au riz, en passant par la viande et les œufs.

La cuisson à l’eau

La cuisson à l’eau est assez rapide, facile, et ne nécessite rien à par l’eau dans laquelle vous versez les aliments à cuire et une pincée de sel. Malheureusement, en addition à la température élevée obtenue en portant l’eau à ébullition, le volume d’eau causerait la dissolution des vitamines solubles et d’environ 60 à 75 % des minéraux contenus dans la nourriture. Étant donné qu’une partie des micronutriments et des saveurs se retrouvent dans le bouillon, ne jetez pas ce dernier ! Consommez-le, ou réutilisez-le pour de la soupe, ou ajoutez-le à des sauces.

La cuisson à la vapeur

Cuire des aliments à la vapeur permet de les laisser mijoter dans leur propre jus, et ainsi de mieux conserver les vitamines, les minéraux et le goût. Surtout en ce qui concerne les légumes, poissons et crustacés. Le tout de façon homogène, sans qu’il y ait besoin d’ajouter de matières grasses supplémentaire pour augmenter l’humidité. Afin que ce type de cuisson soit plus efficace, il est conseillé de couper les aliments en gros morceaux dans le but de conserver les éléments nutritifs.

La cuisson sur le gril

Si vous souhaitez protéger la valeur nutritionnelle d’un aliment sans avoir à sacrifier sa saveur, la cuisson sur le gril est une option intéressante. Pour cela, vous avez besoin d’ajouter un minimum de gras et de donner à votre nourriture un goût légèrement fumé, tout en gardant leur aspect tendre et juteux. Toutefois, faites attention, parce que le fait de manger régulièrement des grillades peut être nocif pour la santé.
Une cuisson à une chaleur intense peut déclencher une réaction chimique entre les matières grasses et les protéines contenues dans la viande, et créer des toxines. Ces dernières peuvent contribuer au déséquilibre des antioxydants dans le corps, et causer des inflammations. Une situation qui peut augmenter le risque d’apparition de diabètes et de maladies cardio-vasculaires.
Pourtant, cela ne signifie pas qu’il est interdit de consommer des grillades. Veillez juste à ne pas en manger trop souvent, et optez pour des viandes maigres qui ont besoin d’une durée de cuisson inférieure. Évitez de manger des viandes trop grasses et surveillez bien le temps de cuisson, pour éviter d’avoir une viande carbonisée.

Manger cru

Pour avoir un bon régime alimentaire, il est actuellement conseillé d’y intégrer des aliments crus. En ce sens, il s’agit surtout de certains légumes (crudité, salades…) et bien évidemment de fruits naturels. Ainsi sans la cuisson, il est plus aisé d’avoir les vitamines, minéraux et fibres, sans que les aliments soient altérés, ou qu’il y ait des sucres ajoutés et davantage de matières grasses. Un conseil cependant, si vous préparez une salade, évitez de l’assaisonner avec beaucoup de condiments. Car elle deviendra trop grasse et trop calorique.

Mots-clef : , , , , ,

Elise

Auteur :Elise

Ma passion c'est la cuisine, ma cuisine !! J'aime préparer de bons petits plats. Je m'inspire de personnes amateurs passionnées ou de grands chefs cuisiniers. Tous les jours j'apprends un peu plus, et aujourd'hui je veux transmettre aux internautes ma façon de faire.

Comments are closed.